Accueil > Sétif profond

Campagne de solidarité envers les plus démunis « Nous suivrons à la trace le cheminement des dons »

mercredi 12 septembre 2007

Le parc pour véhicules appartenant aux services de la wilaya sis face à la caserne de la Protection civile sur la route de Sétif a été hier le cadre du passage de relais entre les autorités de wilaya chargées de la logistique relative au volet Solidarité-Ramadhan (2ème version) destinée aux plus nécessiteux des ménages de la grande métropole constantinoise et la douzaine de communes que compte cette dernière. M. Abdelmalek Boudiaf a tenu à superviser personnellement cette opération de dispatching des quantités relativement consistantes composées de denrées alimentaires de première nécessité (semoule de blé, farine panifiable, huile végétale, sucre en vrac, café moulu) ainsi que de celles dites de tout avenant (pâtes alimentaires, tomate concentrée, légumes secs, condiments, produits d’apparat, etc.)

Présidents des assemblées communales et responsables de l’action caritative ont ainsi été destinataires après signature de procès-verbauxde livraison, des lots alimentaires emballés sous la forme de packs condensés dont ils assureront à leur tour la distribution au détail (et au jour le jour pendant le mois de carême), à l’endroit des résidents inscrits sur les listes d’indigence de leurs communes respectives. Et ce, dès la veille du premier jour de jeûne. Le wali, dont les services compétents ont pour rappel débloqué une enveloppe financière de l’ordre de 8,950 millions de DA exclusivement dévolus à cette opération circonstancielle, était présent lors de cette entame de la vaste campagne de solidarité sociale afin de lancer également un message pour plus de prodigalité à l’endroit du large mécénat citoyen, qui ne s’impliquerait pas encore comme il le faudrait selon l’avis de moult superviseurs de cette opération.

Cette implication parallèle justement « viendrait compléter la dynamique déjà engagée sur le terrain pour ce faire par l’intermédiaire des entreprises économiques publiques et privées, ainsi que par l’autre grande organisation caritative spécialisée dans le tout humanitaire qu’est le Croissant-Rouge algérien (CRA) », selon les responsables. Le CRA assurera pour cette saison 16 meïdat Ramadhan, 7.000 couffins/jour et 3.000 lots de fournitures scolaires.

Ainsi, et une fois le relais transmis aux élus communaux, le wali a insisté sur « l’impérieuse nécessité de veiller à ce que cette aide de subsistance en plein mois de jeûne soit transmise à qui de droit. Aucune entache à ce processus que nous exigeons des plus rigoureux et équitable ne sera tolérée. Je superviserai en personne la distribution des divers lots par le biais de visites inopinées qui seront effectuées à travers l’ensemble du territoire de la wilaya, et ce dès la semaine prochaine », a-t-il averti à la cantonade. Piquant au passage et au vif « ces nantis qui persistent à ripailler sur le dos des pauvres gens sans vergogne ni retenue aucune. Envers ces citoyens indélicats nous serons nous aussi sans aucune sorte de complaisance ».

A ce propos, il faut savoir rappeler que le ministre de la solidarité Djamel Ould Abbès avait dénoncé également, lors de sa dernière visite à Constantine, avec fermeté ce genre de scandale au couffin, et à titre de parade celui-ci compte doter dans les plus brefs délais son département d’un fichier électronique ad hoc répertoriant tous les citoyens démunis.

Il vient de le rappeler avec insistance lors de son dernier déplacement sur le Vieux Rocher en mettant en exergue le fait que « la fraude aux couffins du Ramadhan (et par extension celle menée pour contrecarrer celle en rapport avec l’ensemble des autres aides étatiques et subventions solidaires) sera combattue de manière systématique afin de mettre le holà aux opportunistes indécents, aux vrais faux bénéficiaires qui ne rebutent guère à manger à tous les râteliers ».

D. Bentahar ;
Le Quotidien d’Oran


Derniers articles