Accueil > Sétif profond

Après le plastique, le métal

lundi 12 juin 2006

Après la récupération du plastique, la recherche du métal est le nouveau moyen d’exploitation qui guette les enfants.

Le ramassage du produit précité fait donc des émules à Sétif. Rapportant gros et aux moindres frais, des commerçants, dépourvus le plus souvent du registre du commerce, font des enfants et jeunes oisifs leurs pourvoyeurs en métaux. Le kilogramme est payé entre 2 et 5 DA. Les écoliers abandonnent leurs cours pour voler des objets, même chez eux. Ils passaient leur temps à chercher le précieux objet. A la cité Bizard, un garage est occupé à cette activité, l’entrée est obstruée par un immense tas d’immondices ; on est dans un vrai dépotoir. Des enfants font des va-et-vient. Certains traînant un capot de voiture, d’autres une plaque de lampadaire ou un plateau, dérobé à la maison.

N. L El-Watan


Derniers articles