Accueil > Evénements

Algérie : Les intempéries ont affecté plusieurs régions du pays

mercredi 26 septembre 2007

L’est du pays a été marqué du 21 au 23 du mois en cours par des perturbations dans l’alimentation électrique suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur cette région. A l’origine de ces coupures d’électricité, les dégâts causés au réseau électrique par les inondations et les crues des oueds. Selon le communiqué de la Sonelgaz, ce sont 95 000 abonnés répartis à travers dix wilayas, en l’occurrence M’sila, Mila, Constantine, Batna, Oum El Bouaghi, Sétif, Bordj Bou Arréridj, Béjaïa et Skikda, qui ont été privés de courant. Mais ce sont les localités de la wilaya de Boussaada qui ont été les plus affectées avec la chute de deux pylônes haute tension (60 KV) qui a entraîné des coupures durant 17 heures au niveau de 6 localités. D’autre part, la chute d’un pylône très haute tension a privé de courant 8 daïras. L’alimentation en électricité a été rétablie dans l’ensemble des localités grâce à un plan d’urgence déclenché au niveau des directions régionales de distribution Est, excepté la région de Boussaada qui subit encore des perturbations, l’accès aux ouvrages étant rendu difficile par les inondations et en raison de l’ampleur des dégâts. Le communiqué indique que les travaux pour le rétablissement de la situation seront achevés dès la journée de demain. D’autre part, le commandement de la Gendarmerie nationale a fait part hier, dans un communiqué, de la fermeture de plusieurs routes dans les wilayas de Médéa, de M’sila et de Djelfa suite aux intempéries. Dans la wilaya de Médéa, la route nationale reliant Boughezoul à M’sila est coupée à 3 km à l’est de Boughezoul pour cause d’inondation de la chaussée, alors que dans la wilaya de M’sila, la route nationale reliant le chef-lieu à Boussaada est coupée en raison de l’effondrement du pont de Oued L’ham. Dans la wilaya de Djelfa, l’effondrement du pont de Oued Lakhchem a provoqué la fermeture à la circulation de la route nationale reliant Aïn Oussera et Boughezoul (Médéa).

R. M. La Tribune


Derniers articles