Accueil > Sétif profond

Le wali de Sétif : « J’exige que les délais soient respectés »

lundi 1er octobre 2007

Pour cette visite d’inspection de travail dans la commune de Sétif, le wali n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger certains directeurs et entrepreneurs du fait du retard accusé dans les projets répartis à travers la ville de Sétif. Le premier responsable de la ville, lors de l’inspection de l’avancement des travaux de la seconde trémie située à l’est de Sétif, qui désengorgera à coup sûr la circulation et permettra une fluidité, d’une longueur de 180 mètres pour une enveloppe de 13 milliards de centimes avec un délai de cinq mois de réalisation. La seconde étape concerne la réalisation d’un centre culturel islamique qui accuse un retard.
Devant cette situation M. Bedoui a déclaré que « des mesures seront prises selon la loi à l’encontre de l’entreprise concernée si le délai n’est pas respecté. Je n’accepterai point une semaine de retard, le projet doit être livré selon la date donnée. Car l’Etat a réservé un budget additif de 23 milliards de centimes en plus de la première tranche de 3,5 milliards de centimes ».
Du côté de la région d’El Hidab, où les travaux de réalisation de sept sites universitaires (14 000 lits et un pôle universitaire avec 10 000 places pédagogiques), le wali a insisté sur la répartition de ce projet au profit d’un groupe d’entrepreneurs afin d’éviter tout retard.
Dans ce sillage, 200 milliards de centimes ont été débloqués pour la réalisation de cette première tranche de ce pôle universitaire « El Hidab » avec 70 logements sociaux au profit des professeurs d’El Bez et celui d’El Hidab pour une enveloppe financière de 28 milliards de centimes.

H. Mustapha. La Nouvelle République

Derniers articles