Samedi  27 Djoumada Thani 1438  -  25 mars 2017
Accueil > Affaire des 63 officines : Un délai de trois mois accordé aux pharmaciens

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

cosinus : Il faut appliquer la loi dans toute sa rigueur, sinon c’est la porte ouverte à l’anarchie ( bien que ce soit déjà le cas). Mais mieux vaut tard que jamais. Ces officines doivent fermées ce qui est normal car attribuées de manière irrégulière. Ce qui l’est moins ce sont les responsables qui ont bafoués la loi en leur accordant l’agrément c’est ceux là qu’il faut punir avec toute la sévérité. la justice devrait initier une enquête pour déterminer la responsabilité de chacun. Et le préjudice subi par ces pharmaciens qui va le payer. Donc les responsables doivent être poursuivis et ainsi la justice en sortira grandie sinon c’est toujours les plus faibles qui payent et donc une justice à 2 vitesses et comme conséquence ce sera la démobilisation de la société ( ce que l’on constate aujourd’hui). La justice est un des piliers d’un état fort sans elle pas d’état de droit pas d’état fort ( regardez ce qui se passe en Irak en Syrie) les personnes ne se sentent plus concernés par leur pays, ce ne sont plus des citoyens. Alors c’est très grave pour le pays

Quelle est la nature du problème ?