Accueil > Publication de l’ouvrage « Il fut un temps. C’était hier et non aujourd’hui » de Toufik Gasmi

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

farida : Je salus tous ceux et celles qui ont frequenté les classes et les couloirs des fameux lycées Malika Gaid et Mohamed Kerouani les années 60-70 ;rien qu’en se rappelant ces deux etablissements j’ai la chair de poule.Une foule de merveilleux souvenirs viennent me chatouiller et je ne peux retenir mes larmes regrettant une ére qui respirait le sens de responsabilité ,la discipline la vraie bien-entendu .Il y regnait une sorte d’harmonie,de respect mutuel aussi bien entre fonctionnaires qu’entre élèves ,tout fonctionnait comme si c’etait sur des roulettes.Les prof. etaient des érudits,sans éxagérer,les administatifs étaient sans faille,chacun était à sa place, chacun accomplissait sa tache dans les règles de l’art. Oh l’internat ! qu’est ce que je pourrai dire ladessus,un mode de vie reglementaire comme il n’y en a pas ailleur:le dortoir,le refectoir,le parloir et la visite du correspendant ou le parent qu’on attendait au milieu de la semaine et au weekend si on n’est pas consignéé bien sur, si non on devait purger notre sanction cahin-caha de toute manière. Que de souvenirs !!!.Je salus Mme Debache, Mme Khaznadar,Mr et Mme Escoffier,Mr Keskas mon prof préféré d’anglais,Melle et Mr Belagoueg très sévère mais trés bon prof.grace à elle j’ai acquis une trés bonne base en anglais,et tous les autres.Mes hommages et grands remerciements à tous mes professeurs et fonctionnaires qui n’ont menagé aucun effort pour faire de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot