Accueil > Arnaque du faux médicament « Rahmat Rebbi » : Le ministre se lave les mains

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

J’ai trouvé une très bonne réponse sur bougnoule. Les crédits vont à son auteur (anonyme) De ñuul, mot d’origine wolof (langue du Sénégal) qui signifie « noir », Bunùul signifiant "qui est noir". Le terme est apparu en 1890. Il est notable que ce terme était utilisé par les Allemands pour désigner les Français durant la Seconde Guerre mondiale avant d’être repris par ces derniers pour désigner les personnes d’origine nord-africaine. Une autre origine plus incertaine est avancée : Lors de la Première Guerre mondiale, les troupes en premières lignes dans les tranchées, composées en grande partie d’hommes venant des colonies d’Afrique, se saoulaient pour se donner du courage avant de tenter une percée dans les lignes adverses. On peut supposer que leur accent leur faisaient dire « aboul gnoul » (comprendre : aboule la gnôle, apporte l’alcool). « ********* » qui tirerait donc son origine de cette façon de demander l’alcool avant le combat, fut généralisé pour désigner les colonisés, avant tout dans l’armée. Suite à la Seconde Guerre mondiale, puis la Guerre d’Algérie où le sens s’est appliqué pour les maghrébins. C’est devenu par la suite et jusqu’à aujourd’hui une insulte raciste. Ou l’était-ce dès l’origine ? Sache ya habess que je n’ai jamais visité la France. Ce qui est certain je pense différemment et je ne suis pas un moron comme toi.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot