Mercredi  04 Chawal 1438  -  28 juin 2017

Accueil > Arnaque du faux médicament « Rahmat Rebbi » : Le ministre se lave les mains

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Aïssa : "Pourquoi tout ce tapage médiatique contre un simple complément alimentaire ? " ? ? ? ? ? Il faut lire la presse algérienne ! : " La Tribune des Lecteurs" : " La formule chimique de » Rahmet Rabbi » enfin dévoilée par un laboratoire étatique : Accablant… Par/Imen. Hamadache : L’affaire du complément alimentaire » Rahmet Rabbi » revient sur la scène médiatique avec le dévoilement des premiers résultats des analyses auxquelles a été soumis ce produit. Les résultats de laboratoire de toxicologie de CHU de Constantine ont révélé la présence de nombreuses substances non évoquées par son metteur au point, Toufik Zaibet, ainsi que l’absence de nombreuses substances que ce dernier a affirmées être présent dans son produit. Le laboratoire a annoncé que certains composants du complément » RHB » ne figure pas dans la notice du produit qui a été commercialisé aux diabétiques. Ainsi, le directeur du laboratoire de toxicologie du CHU de Constantine a révélé que, le produit de Toufik Zaibet n’était pas conforme aux normes internationales, et que son metteur au point n’a précisé ni les plantes desquelles il a extrait ses composants, ni les doses à respecter lors de la consommation de ce produit. La même source a également fait savoir que les acides gras » Oméga-3 « , mentionnés sur l’emballage du produit comme faisant partie de sa composition, n’étaient en réalité pas présents dans » Rahmet Rabbi « . Par ailleurs, le produit contient un principe actif non définit (SOPEB) : aucune existence chimique. L’autre anomalie, ce sont les oligoéléments qui font des excipions avec aucune indication sur la composition. Sur le plan quantitatif, le rapport note la seule donnée SOPEB à 8%, sans aucune information sur les quantités. Sen matière thérapeutique, il est écrit sur la notice que ce produit est recommandé pour atténuer les complications liées au diabète. Cela veut dire qu’il y a effets secondaire, alors que dans la définition, il n’existe pas d’actions thérapeutiques vu que c’est un complément alimentaire. Le responsable du laboratoire a (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot