Vendredi  02 Chaabane 1438  -  28 avril 2017
Accueil > Arnaque du faux médicament « Rahmat Rebbi » : Le ministre se lave les mains

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

khali : COMBIEN COUTENT A L’ETAT LES SOINS A L’ETRANGER D’UN DEPUTE, D’UN SENATEUR, D’UN MINISTRE ? EST-CE QU’UN DEPUTE , UN SENATEUR SORTANT OU UN CANDIDAT AUX ELECTIONS, UN IMAN PEUT NOUS ECLAIRER SUR LA PRATIQUE DE PRISE EN CHARGE PAR L’ETAT DE CES PERSONNES ALORS QU’ELLE INTERDIT A UN CITOYEN D’ALLER SE SOIGNER A L’ETRAGER PAR SES PROPRE MOYENS ? JE REPRENDS UN ACTICLE DU QUOTIDIEN « LIBERTE EN DATE DU 12/02/2017) L’ARGENT DEVAIT SERVIR AUX FRAIS DE SOINS EN TUNISIE Un Algérien arrêté aux frontières avec 30 000 euros cachés dans ses chaussettes Un citoyen, en partance vers la Tunisie, a été arrêté, la semaine dernière, au poste-frontière d’Oum Teboul (daïra d’El-Kala, wilaya d’El-Tarf), selon une source douanière. Il tentait de faire sortir clandestinement, du territoire national, environ 30 000 euros en coupures de 100 euros. L’argent était dans ses poches et ses chaussettes. Pris en flagrant délit (la loi autorise l’exportation d’un maximum de 7000 euros par voyage sur la foi de la déclaration du voyageur), l’homme a expliqué que cette somme devait servir à payer les frais des consultations médicales dans une clinique privée en Tunisie, nous dit-on. Il a été verbalisé puis présenté, dans la journée, devant le procureur de la République qui statuera sur le délit dont il est l’auteur. À noter que la réglementation algérienne, qui ne permet pas la sortie du pays de sommes importantes, même pour des utilisations dûment motivées et justifiées, pose un sérieux problème pour de très nombreux Algériens, qui prennent le parti de se soigner à l’étranger par leurs propres moyens, notamment en Tunisie, en Jordanie et en Turquie. Il y a quatre mois, 40 000 euros ont été saisis chez un voyageur qui se rendait en Tunisie pour les mêmes motifs. Messieurs les élus à vos gosiers pour nous éclairer sur la légalité d’une démarche et l’interdiction d’une autre démarche Ne sommes nous pas des égaux pour les soins (...)

Quelle est la nature du problème ?