Vendredi  26 Djoumada Thani 1438  -  24 mars 2017
Accueil > « Rahmat Rabi » et « El-Waâd Essadek » : L’Algérie aux portes du Moyen-Âge ?

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

C’est les fruits de se qu’à semer l’État. Tous les temps les hauts responsables (ministres,walis) fréquentaient cette espèce humaine composée de trabendistes et charlatants. A force de coutoyer la bassesses voilà le résultat. Avez vous observé un wali avec un intellectuel ? Avez vous vérifié le répertoire téléphonique d’un ministre ou d’un wali ? Sans surprise !!!!! Que les faux hommes d’affaires trabendistes ( haddad et co). Le jour ou nos ministres et nos walis feront appel aux compétences, nous dirons que tout va bien. Mais tant que baitiche (faux docteur), belahmar (faux médecin), haddad (vendeur de pastèque), raouraoua (vendeur de billet au marché noire), tahkouk (chauffeur), ....., occupaient la scène, je dirai bye bye mon pays. Attendez vous à d’autres surprises comme je viens de vous l’annoncer dans mes précédents messages. .

Quelle est la nature du problème ?