Jeudi  25 Djoumada Thani 1438  -  23 mars 2017
Accueil > « Rahmat Rabi » et « El-Waâd Essadek » : L’Algérie aux portes du Moyen-Âge ?

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

je ne me souviens pas de mon pseudo : Au crétin qui soutenait les obscurantistes de tous bords et qui trouvait des circonstances atténuantes à ceux de son espèce....Tout cela pour dire que l’islam doit retrouver sa juste place à savoir : s’occuper des âmes. Pour ce qui est des corps, des esprits, de l’économie, de l’éducation....c’est l’affaire des sciences. Que je sache l’islam n’est pas une science. Si ce devait être le cas que l’on m’adresse la liste des brevets et autres découvertes déposés par soit des "érudits" (ânes rudits), soit par des ânes de l’acabit de cheikh Balahmar, d’ali belhadj...et de toue la foultitude de racailles qui sévissent en Algérie et à travers le monde. Charlatanisme/ Belahmar condamné pour terrorisme en 1994 Société, Une décembre 27, 2016 Abdou Semmar Lahmar El Hadj, plus connu sous le nom de cheikh Balahmar, figure emblématique du charlatanisme en Algérie, est, selon un relevé de son casier judiciaire, un ancien terroriste écroué pour constitution d’un groupe armé en 1994. Le relevé du casier judiciaire de Lahmar El-Hadj, plus connu sous le nom de cheikh Balahmar, révélé par le site Alg24, indique que la star de la roquia a été condamné à deux ans de prison ferme par la cour d’Oran en 1994, pour constitution d’un groupe terroriste. casierde-belahmar Source : http://www.algerie-focus.com/2016/12/charlatanisme-belahmar-condamne-terrorisme-1994/

Quelle est la nature du problème ?