Jeudi  25 Djoumada Thani 1438  -  23 mars 2017
Accueil > Bouzid SAAL, figura t-il dans les Editions Larousse ?

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

indigene : Bon nombre d’historien, pour créer une amalgame, imputent ce conflit armé entre le FLN et les messalistes, à une guerre de leaderships, tout en étant conscient, que de pareils conflits n’apparaissaient, qu’à l’intérieur, et entre, uniquement, les membres, d’un même parti. Donc faire germer cette idée parmi la population indigène, c’est une forme intentionnelle, de diversion, comme inventer un prétexte, pour cacher la vérité au peuple indigène. Car sa révélation, aurait bien des répercutions dangereuses sur l’existence même de cette dite diaspora. D’ailleurs, de nos jours, cette menace persiste encore, allant, jusqu’à porter atteinte à la cohésion même de l’actuel pouvoir. Donc attribué, à saal Bouzid, le titre de Chahid, c’est une aberration, car sa mort était causé une balle perdue, faire de lui un Héros des massacres de 1945, c’est un mensonge, car aussi il n’avait rien organisé ; au contraire les messalistes ce jours là avaient voulu, paradé pour célébrer la fête des alliés, une balle avait été tiré par un policier d’un bar, avait touché Saal Bouzid. Les véritables instigateurs étaient ceux, qui dans le souk du parc a fourrage(souk Nouayel) avaient assassiné 59 européens. Saal Bouzid, n’avait pu, ne peut et ne pourra symbolisé à lui seul, les massacres du 8 Mai 45, il faudrait faire une liste de tous les morts de ce jours là.

Quelle est la nature du problème ?