Jeudi  25 Djoumada Thani 1438  -  23 mars 2017
Accueil > Atterrissage d’urgence d’un hélicoptère près de Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

Il faut donner une information fiable. Algerie1.com a publié l’information avec une image d’un hélicoptère couché sur le flanc quant à sétif.info a donné la même information mais avec une image d’un hélicoptère complètement renversé (repose sur le rotor). Pour ceux qui disent des conneries, des sièges éjectables pour des hélicoptères n’existent que chez les hautes gammes semblables à Apache Ah64 ou Ka 52 Alligator qui ont le principe commun de détacher les lames par des explosifs, la force centrifuge éloigne les lames enfin l’espace est libre pour des éjections en toutes sécurités. Sans cette technique, éjecter un pilote c’est de l’envoyer au hachoir. Les idiots ont tenté cette expérience https://www.youtube.com/watch?v=W005xnJvaSg Il semble que l’école n’a que des AW Koala, des AW Sokol ou des MI2, donc pas d’éjection. Quand l’hélicoptère perd de la poussé suite à une défaillance majeure. Il devient impossible de le contrôler, c’est la chute libre pas comme un avion qui a une inertie et une surface alaire qui sont des facteurs pour la portance. Alhmadou lilah, nos pilotes ont eu suffisamment de temps pour poser l’appareil et ils sont sortis sains et saufs. Quant à l’ANP, elle doit revoir les règles de la sécurité et de la maintenance. Surement il y’en une défaillance logistique ou humaine. Il y’en a un tas d’accidents, le dernier pour ANP c’est le C130 sans oublier les accidents civils Air Algérie vol 5017 Gossi, Mali, 24 July 2014 Ukraine Air Alliance AN12, Tamanrasset on Aug 30th 2014 Le plus important, les pilotes sont indemnes et elhamdou (...)

Quelle est la nature du problème ?