Accueil > Grève illimitée des enseignants à l’université Sétif 2

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

@271541 Vous avez un grand problème de l’arrogance de la provocation et de l’insulte. Tachez de mettre vos pieds sur terre. A priori cher messieurs je ne suis pas un chien pour hurler, éduquez-vous quand vous parler à des inconnus. J’ai donné 271534, plusieurs raisons pour illustrer le fonctionnement d’un système archaïque de borgnes au pays des aveugles. Globalement, l’économie algérienne repose sur la rente pétrolière à plus de 96%. Maintenant avec la chute de prix de pétrole, il y’en a des difficultés pour gérer le budget. Alors expliquez-moi comment les pauvres citoyens pourront inverser la tendance de 4% à 96% pour permettre la continuité mensongère et virtuelle à des pourris qui ont ruiné le pays. Brièvement, sans création de richesse, il y’en a une masse monétaire de X milliards de DA qui tourne à Sétif, chacun fait de son mieux et à sa manière de se servir. Le lendemain vous aurez toujours la même masse monétaire de X milliards de DA si ce n’est pas moins. Bref dans un environnement clos, vous ne respirez que de l’oxygène disponible. Les arrogants comme vous avec leurs esprits minables cherchent à éliminer les plus faibles (les pauvres gens). Des khorotos à l’images de khorotos peut être elle est juste, mais dans l’Algérie, il y’en citoyens honnêtes, éduqués et ils ne sont pas des prédateurs (affamés, jay3anin). Pour la retiliation Presque certain que je pense que vous êtes la même personne un vrai asshole, sachez ceux qui se torchent 5 fois par jour sont plus propres que les pigs comme vous. Dans l’image l’illustration de la gouvernance des (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot