Samedi  03 Chaabane 1438  -  29 avril 2017
Accueil > Hausse des prix : La LADDH tire la sonnette d’alarme

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

Aïssa : Pour l’ignorant "mal éduqué" de surcroît ! - : "La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants à leur tète Maître Ali Yahia Abdenour son premier président, actuellement président d’honneur. Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988.- Après l’arrêt du processus éléctoral en janvier 1992, suivi du déclanchements des violences armées, la LADDH a choisi le camp de la dignité humaine, de la paix et la réconciliation nationale. Elle a dénoncé les crimes et les violations massives des droits de l’Homme commis durant plus d’une décennie par les services de sécurité et par les groupes armés islamiques. C’est ainsi que LADDH a activement participé au contrat national en 1995 et à l’appel pour la paix en 1996. Ses positions de principe, son autonomie politique, ainsi que sa mobilisation pour la question des disparitions forcées, ont fait de la LADDH une organisation ennemie aux yeux du pouvoir ". -

Quelle est la nature du problème ?