Mardi  02 Chawal 1438  -  27 juin 2017

Accueil > Des habitants de Sétif contre l’ouverture d’un café mixte

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Djafari : Il faut poser au départ le domaine de définition d’une telle démarche, définir ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Un homme ou une femme qui entre dans un café, seul (e) ou accompagné (e), dans le but de prendre une boisson ou un petit repas puis aller se laver les mains ou utiliser les toilettes (distinctes pour chaque sexe) ne devrait poser aucun problème. Si cela pose problème c’est que la société est malade et si la société est malade il faut travailler à la rendre normale même par la contrainte de la loi. Sont interdits le racolage et toutes les atteintes à la dignité des personnes et aux bonnes meurs. Les questions de fond posées par ce débat sont les suivantes : - L’islam interdit-il la présence simultanée d’ hommes et de femmes dans un lieu public tels les cafés, restaurants ? Je ne le crois pas ! (Les hommes et les femmes sont serrés les uns contre les autres lors du tawaf du Hadj et ça ne pose pas problème). Si la prohibition de la mixité dans les cafés algériens était établie, les non musulmans vivant en Algérie seraient-ils concernés par de tels usages ? Si oui, la loi perdrait son caractère général et ne s’appliquerait pas de façon identique à tous les citoyens de différentes confessions. Dans la vie quotidienne de notre époque, contrairement à ce qui se faisait au moyen âge, il y a une réalité qui s’impose à l’esprit indépendamment de toute interprétation et qui ne fait pas intervenir d’éléments affectifs, de facteurs personnels dans son jugement, comme c’est le cas dans la démarche des inquisiteurs des 600 logements. Ces inquisiteurs sont de fait déboutés de leur démarche subjective parce qu’ils ignorent ce principe fondateur et sont en totale contradiction avec la vie sociale, économique, politique de notre (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot