Lundi  03 Ramadhane 1438  -  29 mai 2017
Accueil > Cher Macron, n’oubliez pas le 8 mai 1945 !

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération, nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.


Voici le message que vous voulez signaler :

nosy-bé : De mon précédent commentaire ,nous avons perdu la partie relative à l’évènement du 8 mai...soit l’essentiel du texte . Chez nous , au nom de la révolution ou de discrètes dispositions ,le ciseau revendique sa part de liberté pour rendre son sujet lacéré, moitié , entier ,ou même un peu plus qu’il n’espérait . C’est une conséquence ,non négociable ,dit-on, du changement de statut du pays. L’Algérie n’est plus colonie de la France ;elle s’en est émancipée . Le machin ,dépositaire de la souveraineté nationale ,au nom des évènements du 8 mai et de ceux qui en ont suivi ,dit ce qu’il faut ou ne pas faire , dit dans quelle langue il faut dire et chanter , de quel côté gît Dieu ,comment perdre ou gagner au loto ,ou être le représentant de la volonté des locataires du pays à tout moment ! Le 8 Mai 1945 ,les allemands,mais pas seulement, étaient anéantis ,les japonais recevaient sur la tête une bombe dite atomique ,les soviétiques présentaient un bilan de 27 millions de morts et 1 500 000 pour la seule bataille de Stalingrad ,le maréchal Pétain conduit dans une geôle pour trahison , les algériens pleurent encore la mort de Saäl Bouzid ,tout en demandant au Sahara de continuer à les nourrir ! Vive le machin qui ne veut pas mourir avant d’enterrer le pays !

Quelle est la nature du problème ?