Accueil > CHU de Sétif : Immersion nocturne au cœur de la maternité

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Woman : Il fut un temps où il avait des campagnes d’information sur les moyens contraceptifs permettant aux couples de réguler les naissances et surtout de maîtriser le nombre d’enfants qu’ils étaient capables, financièrement mais surtout humainement, d’élever du mieux possible ! tout ça a disparu pour laisser place à l’excuse habituelle du "mektoub" pour justifier nos actes les plus irresponsables alors que l’on sait comment résoudre le problème de la surnatalité et donc de l’encombrement des maternités, des classes surchargées et des enfants qui traînent dans les rues à toute heure. Qu’on ne s’y trompe pas, les familles aisées et/ ou cultivées savent réduire la charge d’une famille trop nombreuse et augmenter ainsi un peu plus leur aise financière et matérielle en donnant le maximum à leurs 2 ou 3 enfants, les autres sont revenus, sous une certaine pression, à la mentalité des siècles passés accusant tout le monde de leur mal être sauf eux-mêmes ! Ce juste proverbe de chez nous "une poignée d’abeilles laborieuses vaut mieux qu’un couffins de mouches inutiles"

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot