Accueil > Tadj el-Qoraan : Zineb Amine de Sétif décroche le premier prix

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Setif_For_Ever : @ Setifien : Qui t’a dit que je suis à l’étranger ? L’autre côté du monde dont je parle, ce n’est pas forcément l’étranger ; c’est simplement le trottoir d’en face. Je suis assis, je sirote un café au chih à Aïn Drodj et je vous regarde passer : vous êtes de tristes traîne-savates, des mémères négligées, des jeunes femmes grises et déjà éteintes à 20-30 ans, des gros cons brutaux, des petits salopards pleins de vice ; mais vous êtes gonflés de votre fausse islamité et dégoulinants de vos certitudes orientales. Ne crois pas que je vous insulte, non. Je ne vous insulte pas. JE VOUS MÉPRISE ! Vois-tu la différence ? Quant à l’humilité, je trouve que je suis assez humble comparé à vous qui avez l’arrogance et la prétention insupportable d’appartenir à « la meilleure des communautés » alors que vous pataugez dans la puanteur des vos rues sales et barbotez dans les bondieuseries stériles que des esprits malins et tordus vous fourrent dans le crâne. Moi, chaque jour qui passe, je remercie Allah de me permettre de rire de vos simagrées islamiques et de vos grimaces simiesques. Vivez comme des cons si vous voulez, c’est votre droit le plus strict. Vous n’avez en vérité pas le choix : vous êtes incapables de vous inventer autre chose que des vies de con ! Sans rancune, mon frère !

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot