Accueil > 1958, un été sanglant à El-Maouane

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

aboucharfoune : On l’a toujours dit, et je l’écris exprès en français pour être compris par une minorité qui veut faire du français, langue morte, une langue de développement, la meilleure façon de faire payer le colonisateur ses atrocités, c’est simple, il faut marginaliser la langue française dans tous les domaines. Le Rwanda en est le meilleur exemple, son épanouissement ces dernières années est dû essentiellement au remplacement de la langue française par la langue Anglaise.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot