Accueil > 1958, un été sanglant à El-Maouane

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

omarmabrouki : A nif Du promontoir ou l on ce trouvais a l epoque pouvais voire les diferentes composantes de militaires qui montais de setif Quan il s agissais de goumiers ou harkas c etais sauve qui peu ces derniers etais majoritairement berbere soi chleuha du maroc ou kabyles et chaouia d algerie pour ta gouverne SETIF etais a la croisee de 3 wilayas

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot