Accueil > Une députée s’en prend à Ain El Fouara

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

A tous les coincés du cerveau : Un texte si poignant : Au nom de tous les seins Tu ne sais pas ce que ça fait quand un sein durcit sous la caresse de tes doigts , non tu ne sais pas .... Tu ne connais pas cette sensation divine quand un téton pointe pour toi , non tu ne connais pas ... Tes lèvres assoiffées de plaisir n’ont jamais goûté à la douceur de la soie , non elles ne l’ont pas ... Ton regard ignore la splendeur d’un galbe arrondi qui s’offre à toi , non il ne connait pas .... Aucune femme amoureuse n’a frémi de désir sous l’emprise de tes bras , non je ne le pense pas ..... Pauvre diable que la chair renie et qui vient se venger sur moi , Vénus en pierre qui ne se défend pas .... Moi femme fontaine qui te rappelle ton pitoyable état , toi homme aride qui ne suscite aucun émoi .... Moi arrogante de beauté dans la chaleur et le froid , toi mesquin de laideur dans ta rage de forçat .... Crois tu que sous tes coups barbares tu me tueras ? Penses tu qu’en me brisant la femme mourra ? Sous d’autres mains d’artistes ma poitrine renaîtra , mon visage sourira et la femme vibrera . À nous l’extase de l’amour et la joie ; à toi la torture de la haine et l’effroi . Je suis la vie , Ain Fouara. Mes respects et un grand merci à l’auteure !!

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot