Accueil > Tramway de Sétif : Arnaque sur matériau

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

@Staifi... Qui vous a dit que le maitre d’ouvrage ne payait pas ?...Qui ?... En algerie peut être, ou les contrats sont scélées en faveur des maitres d’ouvrage étrangers, et plus explicitiment FRANCAIS dans ce cas précis.Partout au monde,( ou chacun defend les interets des siens), il y a une clause qui stipule que le payement final d’un projet se fait aprés le commissioning. C’est un genre de garantie que le client garde, pour s’assurer que le maitre d’ouvrage ou ses sous traitants respectent leurs engagements en terme de qualité, mais aussi en terme d’échéance. Ce projet n’a pas été encore commissionné ( je ne connais pas le mot téchnique en français , pardon).C’est pas encore tard pour exiger, je dis bien exiger la qualité prévue. Quant aux jeunes algériens qui travaillent sur ce projet, on ne peu que les encourager.Dans ce genres de projets,les decisions sont généralements prises par des politiciens, qui ne sont pas forcement spécialistes du domaine téchnique.On décidera de haut d’accepter le travail, ou de ne ps l’accepter, le directeur de projet signera, "we-frat lehkaya".. Montréal, Qc.Si tu en parle c’est que tu devrais avoir entendu parlé de la commission charbonneau..Alors...

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot