Accueil > Nouvel an amazigh à Sétif : les femmes répandent du blé sur en présage de récoltes abondantes

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

La fête coutumière de yennayer,enracinée qu’elle est, n’a jamais disparu du champ social algérien ,même si elle se fait envahir,méli-mélo, depuis assez longtemps déjà par d’innombrables autres fêtes..Pour rappel,l’Algérie festoie déjà le nouvel an universel ,puis le nouvel an musulman ,en sus de toutes autres fêtes religieuses(4 ou 5) ,nationales(2ou plus) et universelles (2ou 3) . L’année passée et les années d’avant ,on fêtait encore et de bonne manière "yennayer" correspondant au premier jour de la nouvelle année dans le monde amazigh. Dans le pays chaoui ,on appelle ce jour ,le jour du pharaon,en hommage à l’un des pharaons des pays du Nil ,d’origine amazigh . En 2018 , nouveauté ,cette fête coutumière prend ,en Algérie, un caractère officiel .C’est l’occasion ,pour nous tous de l’inscrire en lettres d’or ,et d’espérer que la providence ne nous a pas tout à fait oubliés .Désormais ,les choses doivent changer pour plus de vie dans la joie ,le travail ,la liberté ,la justice ,l’amour et la paix !En tout cas je le souhaite à tous ,et présente à mes concitoyens et lecteurs de Sétif-info mes meilleurs voeux pour l’année qui commence .Que cette année ,vous apporte santé ,joie et bonheur ! Nosy-bé !

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot