Accueil > Nouvel an amazigh à Sétif : les femmes répandent du blé sur en présage de récoltes abondantes

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

amazigh qui ne parle pas amazigh : Et enfin, les circonstances et les évènement qui s’accélèrent ont poussé ces pseudos hauts responsables à revenir à la raison. Ils ont essayé de chasser le naturel mais il est revenu en galop. Les Algériens sont presque tous des Amazighs. Ce sont ces pseudos politiciens qui ont essayé de semer cette zizanie. Même ces ministres qui essayent de manipuler cette cause pour gagner l’estime de la population ne sont pas sincères. Des hypocrites dans des postes stratégiques, soit des walis ou maintenant des ministres, ne se sont jamais manifestés avant. De peur que cet évènement ne génère le chaos comme c’est le cas en Tunisie ou au Maroc, nos pseudos responsables ont cédé et la cause Amazigh et sont revenus à la raison non pas par conviction mais par peur. Ne jouer pas avec le naturel !!!

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot