Accueil > Yamina CHERRAD, une femme d’honneur

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

nosy-bé : Il faudra ,un jour ,dire la vérité aux algériens .En tout cas ,avant qu’il ne soit trop tard et que n’éclate l’étincelle du malheur ..Ce ne sera pas au travers d’une littérature commandée pour servir des comportements sociaux ou politiques empruntant au mensonge ce qui leur manque pour durer dans le temps . Ce sera dans un cadre patriotique,franc et moralisant où le citoyen trouvera l’acte et la leçon à méditer ,la sécurité pour exister ,et le projet d’avenir pour partager. Les coups d’Etat ,les idéologies d’exclusion,et les dictatures ne sont pas les meilleurs moyens de développer un pays ,de faire vivre et travailler une nation, ni d’assoir des règles de bienfaisance et de bonne gouvernance . Le passé est passé ,il faut vivre au présent et construire l’avenir .C’est ainsi,et pas autrement, que des nations ont vaincu leurs malheurs ,et forcé le monde et l’Histoire au respect .La guerre d’Algérie fût une guerre ..de feu,de sang et de larmes ,mais aussi d’illégitimes intrigues ,de folles courses au pouvoir ,d’assassinats et d’exclusion de tous ordres . Ce n’est pas la guerre,en fin, qui a décidé de l’"indépendance" actuelle de l’Algérie ,même si ,sans cette guerre ,le pays et le citoyen algérien auraient connu une destinée plutôt différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Le colon était fatigué ,ruiné par des efforts devenus inutiles ,et le colonialisme ,version 18-19è siècle, dénoncé et effacé ,partout dans le monde. Sauf à changer l’injustice et sa force ne peuvent pas durer ... Le mensonge ,et le pouvoir du mensonge aussi (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot