Accueil > Condamné le mois passé à trois ans de prison ferme, le P/APC de Aïn Azel accueille Bedoui

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

merouche charaf éddine : salam oualikoum-le dessou des carte le pays et foutu c’est claire que dieu aide le peuple algériens en algérie contre cette bande de con et corenpu et état millitaire qui joue au homme d’affaire des pigeons plus cotre chose https://www.youtube.com/watch?v=68BLBgorkUA baraket stop stop https://www.youtube.com/watch?v=kYYs16zvXys les patate pour les cochons et le vraix homme d’affaire libanais qui vivait au canada a enculer les généraux d’alger en leur vendant un bateaux plain de merde https://www.youtube.com/watch?v=ZkSPCDFVwIE et https://www.youtube.com/watch?v=SKR-Hb5bJf8 et surtout n’oublier pas d’aller voter pour c’est idiot et corenpu et voleur en 2019 le baton et la carotte pour avoir son non sur la liste des demandeur de logement du chantage au vote https://www.youtube.com/watch?v=xrITv6JaPk4Algérie-Canada : la pomme de terre fait débat L’exportation vers l’Algérie de plusieurs tonnes de pomme de terre canadienne contaminée fait débat au parlement du Québec. samedi 3 novembre 2007. La pomme de terre en question est infectée d’un flétrissement bactérien, appelé « Bactrerial Ring Rot ». Il est urgent d’isoler cette pomme de terre ainsi que le bateau qui l’a transportée, vu le risque que cela représente. Ce qu’a déjà fait l’Algérie. Des parlementaires Canadiens ont accusé, avant-hier, leur ministre de l’Agriculture et leur Gouvernement d’être au courant de l’exportation vers l’Algérie de quantités considérables de pomme de terre contaminée, servant essentiellement de nourriture aux porcs. Selon les médias qui ont rapporté l’information, les parlementaires de l’opposition ont révélé que le gouvernement Canadien était au courant de cette exportation. Cependant, ce dernier n’est pas intervenu afin d’empêcher cette transaction. Le ministre de l’Agriculture s’est contenté de dire qu’il « était irresponsable de dire n’importe quoi sans avoir davantage d’informations ». Les déclarations des parlementaires démentent les assurances de l’Ambassade du Canada en Algérie, après que dix tonnes de pomme de terre (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot