Accueil > Sétif retrouve sa vocation de producteur de céréales

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Djafari : On ne peut commenter cet article sans évoquer la dépendance alimentaire suspendue à la verticale de notre pays comme une épée de Damoclès, prête à le pulvériser à chaque instant. En effet, notre Indépendance Nationale, arrachée en 1962 à la puissance coloniale ne sera jamais complète tant que nous ne maîtrisons pas notre sécurité alimentaire. Les algériens qui pensent que leur pays est indépendant se trompent lourdement et le régime au pouvoir depuis 1962 qui n’a pas inscrit la souveraineté alimentaire comme priorité des priorités dans ses objectifs a échoué dans la mission qui lui a été léguée plus ou moins légitimement par les pionniers et les martyrs. Commettre des erreurs est tout à fait humain mais répéter indéfiniment les mêmes erreurs est une faute mortelle si aucune sanction n’est prise contre les responsables de cette situation et si aucune politique de redressement n’est à l’ordre du jour.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot