Accueil > APC de Sétif : La gestion des élus décriée

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

médiocrité : Pays livré à lui même et qui piétine. La médiocrité bat son plein. Tant que les walis et les chefs de dairas s’impliquent dans les élections et la gestion, rien ne changera. Je n’arrive pas à comprendre comment un chef de daïra décidera t il à la place d’un élu( les élections sont truquées et les postes sont attribués par quotas). N’est il pas le wali qui a désigné ce maire ? Alors qu’un plus compétent(Mr Hassos) a été écarté à la dernière minute. Médiocrité, chkara, clientélisme, opportunisme,culte de la personnalité, fénéantisme, obscurantisme, analphabétisme,., ont généré ces fléaux et ont fait naitre une génération de Bouchers et ses semblables.Le pire est à venir. N’avez vous pas remarqué que les choses vont de pire en pire ? Attention à l’explosion ! Cette explosion c’est sure qu’elle ne parvient pas du peuple, mais de la nature ( épidémies, délinquances, maux de société,.).Ce qui se passe à Tipaza est un fait marquant. Un ex protocole du wali de Sétif (magasinier) promis secrétaire général de wilaya. Un SG est le pilier de la wilaya.Les conséquences sont visibles :épidémie de choléra qui se déclenche dans cette wilaya.Le pire arrive en galop.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot