Accueil > CHU de Sétif : Jaloux de sa femme, un homme agresse un médecin

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

aissa : Pénurie - Le Soir d’Algérie. Publié par Periscoop. le 21.11.2018 , 11h00. 621 lecture. La spécialité gynécologie-obstétrique attire de moins en moins de jeunes médecins. Les structures de santé éprouvent de plus en plus de difficulté à y faire face. La forte pression que connaissent les services et les conditions d’exercice sont à l’origine de cette désertion.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot