Accueil > Babors : Des randonneurs égarés retrouvés sains et saufs

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

zemouri achour : C’est la 62 éme randonnée organisée par notre association. Toutes les mesures ont été prises comme d’habitude. Cette fois ci la pluie et la brume et le brouillard ont décide autrement. La décision de passer la nuit en pleine forêt a été prise conformément aux mesures de sécurité qui s’imposent dans pareil cas. Les randonneurs très expérimentes étaient équipés en torches, briquets, GPS et autres. L’alerte a été donnée pour pour prévenir certains risques qui peuvent deux malades chroniques parmi le groupe. Il est a préciser encore une fois que le chemin n’a pas été perdu mais c’est les conditions climatiques qui ont été de la partie. Aussi, les consignes de sécurité, dans pareil cas, ont été appliquées. Un endroit a été choisi et un feu de camp a été fait. Ci après l’article du quotidien national la cité publié le 28-11-2018. ****Les randonneurs des Babors : Une nuit blanche au sommet d’Adhrar Amellal sur les hauteurs de Kherrata*** L’association tourisme et culture « les Babors » Bejaia a organisé le week-end passé une randonnée pédestre sur une distance de 31 Kms sur les hauteurs de Kerrata et précisément à la montagne dite Adhrar Amellal ou la montagne blanche. Cette fois, le magnifique trajet a été minutieusement tracé par un guide habitant la région mais le brouillard et la Pluie on décidé autrement. Tôt le matin, le groupe s’est donné rendez-vous au siège de l’association pour prendre un bus vers la sympathique localité Tadergounte où attendait le guide pour entamer la marche a pied. Tadergount, petit hameau perché sur les hauteurs de Darguina et au pied de la montagne blanche, situé à 7 km du chef-lieu de la commune. Le départ a eu lieu à huit heures à partir de ce douar Tadergount (commune de Darguina) pour finir à Ait Laaziz (commune de Kherrata) en passant par un relief montagneux qui surplombe les gorges de Kherrata. Les huit premiers kilomètres étaient une montée très difficile pour ne pas dire presque verticale, heureusement que le groupe est préparé moralement pour cette rude épreuve. Après cette « (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot