Accueil > Le spectre de la sécheresse plane sur Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

bougaa : Nous sommes habitués à entendre ce type de péripéties, la corruption est le principal frein à l’aboutissement de ce projet ou plutôt de cet échec. Il ne fallait rien en attendre dès l’instant où un algérien est mêlé de près ou de loin à la réalisation de ce fiasco. Rien ne va et il ne faut pas escompter une amélioration tant que la corruption soit partie prenante de tout projet d’amélioration de notre cadre de vie où tout autre d’ailleurs. La malhonnêteté est un art de vie que nous entretenons et perpétuons de génération en génération et on feint de s’étonner de la situation d’extrême crise dans laquelle nous sommes depuis des décennies. Un pétrole à 60$ où il en faudrait un à plus de 100$ pour espérer maintenir la tête hors de l’eau et la messe est dite, un pays à l’arrêt et inflation galopante n’épargnant personne mais surtout la classe la plus pauvre.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot