Accueil > L’élection présidentielle en Algérie aura lieu le 18 avril prochain

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

halim : A l’auteur : A la Macronienne Non, ce scénario ne se produira pas. Le pouvoir se méfie des nouvelles têtes car ca risque de se retourner contre lui (putsch, coups d’états, ...). On lui a donné récemment le poste de président de l’APN c’est déjà trop. En plus, il crie en brossant la chita pour le 5e mandant à la manière de Ould Abbes. Reconduire Bouteflika pour un 5e mandat arrange le pouvoir actuel car tout changement de tête risquera de créer des divisions et par conséquent de l’instabilité politique. En plus le climat n’est pas idéal pour un changement en particulier avec les faits liés à emprisonnement des généraux, au limogeage d’El Hamel, ... etc. Quant au peuple el meskine, il ne dira aucun mot. Le pouvoir va tout de suite le clamer en évoquant les années noires de 1990 et la guerre civile de la Syrie.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot