Accueil > Les enseignants universitaires de Sétif rejoignent les mouvements de contestation

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Y en a marre : @ La fin du règne mafieux : Effectivement, l’Ex Recteur les a traités de femmes et personne n’a osé parlé ou riposté. Tout ce ghachi qu’abrite l’université ne mérite pas cette place noble digne d’un homme de science qui est censé éclairer la population. Dommage que la riposte est venue de la rue, d’un peuple qui a le ras de bol. Le monde à l’envers. La rue dirige la classe intellectuelle. C’est absurde. A part une poigné de courageux universitaire, le reste sont des khobsistes. On demande aussi aux responsables universitaires obéissant à ce ministre voyou de libérer les postes aux jeunes intellectuels. Les étudiants devront se soulever contre ces responsables khobsistes.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot