Accueil > Vacances avancés : Les enseignants universitaires de Sétif appellent les étudiants à rejoindre les campus

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

aissa : Le Matin d’Algérir -Mardi 12 mars 2019 - 08:13 POLEMIQUE Report des présidentielles : "le machiavélisme a encore de beaux jours devant lui "On pourrait d’emblée entamer cet article par une question pour le moins lapidaire : le candidat sortant Abdelaziz Bouteflika a-t-il le droit d’annuler les élections ? Si oui, car il a agi en sa qualité de chef de l’Etat, quel est l’article de la constitution qui lui donne ces prérogatives ? Malin est celui qui pourra répondre. Un cas unique dans les annales vient de se produire en Algérie. Sitôt l’information quant au retrait du président des élections et sa décision de reporter les présidentielles et de nommer un autre Premier ministre, la toile est les réseaux sociaux se sont emballés. L’euphorie n’aura duré que quelques minutes. C’est-à-dire le temps d’une illusoire sensation de victoire.En effet, la manœuvre des décideurs, aussi vicieuse soit-elle pour induire le peuple en erreur, n’a pas ébranlé la vigilance des citoyens. Pour la majorité de l’intervenant sur la toile, ce procédé via lequel le régime tente de gagner de temps est dilatoire ; son objectif est de gagner du temps !".

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot