Accueil > Vacances avancés : Les enseignants universitaires de Sétif appellent les étudiants à rejoindre les campus

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

aissa : Le Matin d’Algérie -"Faut-il s’étonner si la phrase qui revenait comme un leitmotiv tout au long de la soirée d’hier est la suivante : Bouteflika veut nous dribbler ! Apparemment, le peuple ne s’y trompe pas contrairement à certains hommes politiques qui applaudissent déjà cette décision qualifiée de courageuse, de sage, voir même de géniale à l’image des propos de ce représentant du MSP dont le président Mokri est pourtant candidat qui a déclaré sur une chaîne télé : « Je suis étonné par la hikma(sagesse) du président qui a su répondre admirablement à l’attente de la rue ». Le retour de la « chitta » ne s’est fait pas trop attendre, confortant ainsi le fameux dicton : « quand on chasse le naturel, il revient au galop ». Mais pour le simple citoyen, les choses sont claires : la décision du report des élections nous renvoie à la situation d’avant la convocation du corps électoral ! N’est-ce pas exactement cela que préconisait le MSP et les partis de l’alliance avant la convocation dudit corps électoral ? ".

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot