Accueil > Vacances avancés : Les enseignants universitaires de Sétif appellent les étudiants à rejoindre les campus

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

aissa : Le Matin d’Algérie - Auteur Hamid Ait Slimane : " Nous voilà donc revenus à la case de départ grâce à un tour de passe-passe habilement exécuté par les décideurs dans un contexte flou, où les rumeurs les plus folles ont couru et courent toujours quant à la capacité de Bouteflika de prendre des décisions. D’aucuns d’ailleurs, s’étonnent qu’à peine arrivé à Alger ce dernier prend la bête par les cornes et décide ! Les retournements de veste seront le spectacle des jours à venir ! On devine dès lors la jubilation des Amar Ghoul et compagnie. Finalement plus machiavélique que moi, tu meurs, tel est le message qu’envoie ce régime au peuple ! Reste à savoir comment va réagir la rue ? Sitôt l’euphorie qui a suivi la première annonce, la colère a tout de suite succéder à l’éphémère joie ressentie par le renoncement de Bouteflika à un cinquième mandat. Déjà, des appels sont lancés pour une marche encore plus grande pour ce vendredi 15 mars. ".Apparemment, le calvaire de ce peuple se prolonge et l’autisme du régime n’a d’égal que sa fourberie. Le malaise risque d’être encore long et ce n’est pas la nomination du Premier ministre (ancien ministre de l’Intérieur) qui va rassurer l’opinion tant cette nomination confirme que les anciens réflexes du système sont pérennisés . Faire semblant de changer, sans rien changer au fait ! Auteur Hamid Ait Slimane

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot