Accueil > Et voila le cinquième vendredi de la protesta algérienne !

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Eraser : Nous sommes dans une situation délicate d’interblocage (deadlock), le président a annulé les élections du 18 avril et celles-ci n’auront pas lieu, le peuple exige le départ du président pour le 28 avril. Le watchdog (chien de garde) n’a pas fonctionné et a bafoué son rôle de protéger et d’appliquer la constitution. Lors du serment de Belaiz, il a juré qu’il serait fidèle au président. https://www.youtube.com/watch?v=3q7EM8DOTxs Nous allons alors tourner en rond et reprendre le scenario du HCE et de l’état d’urgence. L’ANP sera encore abusée par ces politiciens irresponsables. Rien n’a changé pour les Tunisiens, Libyens et Egyptiens et ça sera de même pour les Algériens. Le problème est génétique et on ne peut rien. Seule la tristesse nous console.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot