Accueil > Le sixième vendredi de la contestation populaire à Sétif : #يتنحّاو_ڤاع

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

ali louuu : à Celui qui prétend que l’islam n’incite pas à respecter le code de la route. Primo, je vous rappelle que ce code n’existait pas au temps du prophète et qu’il n’a donc fait face à aucune mesure de censure. deuzio, tout ce qui peut participer à instaurer l’ordre public est salué par l’islam, ça s’appelle (l’Ijtihad) et ça a commencé avec le Khalife Omar Ibn Alkhattab qui encouragé par cette doctrine(Ijtihad), promulgua des lois administratives non incluses dans la sunna mais suggérées. Celui qui ne respecte pas le code de la route va à l’encontre de l’islam car il perturbe l’ordre public. Le code de la route est une sunna noble qu’il faut perpétuer. Le code de la famille quand à lui ne peut supporter l’ijtihad car les lois qu’ils comporte sont d’essence divine et déjà traitées par notre prophète, ce qui n’est pas le cas du code de la route.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot