Accueil > Le sixième vendredi de la contestation populaire à Sétif : #يتنحّاو_ڤاع

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

ali louuu : 1,5 siècle : L’ijtihad est permis dans les cas où l’islam n’a pas émis de législation. Je ne pense pas que l’age du mariage pour les femmes ait été fixé par notre religion. C’est là où l’ijtihad est permis comme c’est le cas pour le code de la route. le statut de la femme quand à lui a presque intégralement été délimité et traité par notre religion. Là, il n’y a pas d’ijtihad. Est-ce clair ?! Quand je dis qu’il faut prendre du recul, c’est à vous que je m’adressais, relisez. Et encore une fois, le modèle musulman n’est pas désuet et jamais il ne le sera, surtout quand on constate les dérives du modèle occidental.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot