Accueil > Le 21 ème vendredi de la contestation populaire à Sétif : la constance.

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Djafari : Depuis longtemps, les enfants de Gaïd Salah, tels des tontons Settimo de la Cosa nostra, sèment la terreur à Annaba, en toute impunité et dans un silence d’implacable OMERTA digne des grands jours de la camorra napolitaine ou des cowboys des plaines rocailleuses et arides du Nevada, écrasées de soleil, où le colt fait la loi ! La population désabusée ne sait plus à quel saint se vouer au moment même où les arrestations se multiplient sans toucher aux intouchables d’un système indéboulonnable et en décomposition avancée.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot