Accueil > Le 24ème vendredi de la contestation populaire à Sétif : la résistance.

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

pops : Ce pays souffre du syndrome du faible, plus communément connu sous l’appellation (syndrome du vil opprimé). Vous croyez vraiment que Gaid Saleh n’organisera pas une élection présidentielle saine et non frauduleuse ?. Vous vous gourez. Il ne peut revenir en arrière, il sait très bien que la manœuvre sera dangereuse et d’une conséquence sanglante pour le pays. Cessez vos gesticulations ridicules avec votre désobéissance civile qui n’est en fait qu’un prétexte pour voler dans les caisses. Pendant des décennies vous vous êtes tus et aujourd’hui vous exhibez votre ridicule musculature ?! Vous vous croyez maintenant fort alors qu’au temps de la rudesse vous vous planquiez comme des autruches. Ne faites pas les effarouchés. Gaid sait ce qu’il fait, il n’est pas fou et en plus il faut accepter des compromis pour avancer.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot