Accueil > Le 25 ème vendredi de la contestation populaire à Sétif : Les « baltagias » à l’affût.

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

mehdi : Seuls ceux qui ont la fâcheuse habitude de se comporter, comme si le pays est leur propriété privée, n’ont pas encore compris que le PEUPLE algérien, dans sa grande majorité est sorti dans la rue, pour mettre les pendules à l’heure. Rien ne sert d’essayer de jouer sur le facteur temps, pour casser le HIRAK, car le PEUPLE est uni plus que jamais. Tout est clair. D’un coté, on a une jeunesse consciente que c’est à elle de construire son avenir, basé sur la liberté, la justice, la démocratie, la compétence et l’amour de la patrie. Tous leurs ainés consciencieux sont éblouis par cette détermination. De l’autre coté, il y a ceux qui comme s’ils veulent arrêter le temps. Rien ne peut arrêter la marche glorieuse d’un PEUPLE qui a décidé d’avancer vers le meilleur. Gloire aux martyrs. Vive le PEUPLE algérien. Vive l’Algérie.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot