Accueil > Le 31e vendredi de la contestation populaire à Sétif : la marée humaine

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

pops : Ma seule peur c’était de constater l’absence de candidats sérieux aux élections, mais l’inverse s’est produit, car avec un candidat du calibre de Ben Flis, on peut se dire qu’on est tranquille. Un tau de participation même très bas ne constituera pas un obstacle à la tenue du suffrage. Je crois qu’on est en bonne voie. Ravisez vous les réticents, la bande est partie.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot