Accueil > Le 32e vendredi de la contestation populaire à Sétif : Le second souffle ?

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

mehdi : Ceux qui ont mené le pays, depuis des dizaines d’années, doivent se rendre à l’évidence, qu’ils ont échoué sur tous les plans. C’est la raison pour laquelle l’écrasante majorité du PEUPLE algérien veut un changement radical, dans la gestion du pays. Cela fait plus de sept mois qu’il ne cesse de le rappeler. Revoir sur la scène les mêmes figures du système qui aspirent à revenir aux rênes, n’inspire pas espoir. Pour cela le Hirak n’a pas d’autres choix que de maintenir le cap, jusqu’à ce que les réels décideurs comprennent, que la volonté du PEUPLE doit être respectée, car c’est l’unique voie qui garantie une réelle sortie de crise.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot