Accueil > Le 32e vendredi de la contestation populaire à Sétif : Le second souffle ?

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

rostom : @khali malhereusement le plus grand charognard est ce qu’on appel l’ennemi intime qui n’est autres q’une minorité qui n’on d’algériens que le nom. d’ailleurs ils font tout pour ne pas sortir de cette crise qui dure depuis 62 et peut etre biens avant .cette minorité profite des l’argesses de l’administrations des finances des crédits auctroier d’une aisance ahurissante . des postes clefs dans des entreprises national stratégique et vital pour le pays l’audio visuel et dans tout les rouages de l’etat ils sont de partout pour sortir de cette crise ils nous faut un plan Marchal a conditions qu’il soit représentatif de l’ensembles des algeriens des 48 wilayas

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot