Accueil > Projet de programme du RND pour la communue de Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Fayçal Ouaret, tête de liste RND pour (...) : Réponse à tafet 19, à propos de projet de ville et Bordj el ali : Voici le développement intégral de notre proposition, dont nous n’avons présenté qu’un résumé, dans ce qui a déjà été publié : b- Urbanisme : La ville doit maîtriser son développement. Nous pensons que, aujourd’hui, la ville de Sétif a atteint un niveau d’occupation des sols urbanisés qu’elle ne peut plus dépasser durant au moins vingt ans, sous peine de rupture grave et durable des équilibres de la Commune et sa capacité de gestion. Les décisions à proposer sont les suivantes : décréter la ‘croissance zéro’, c’est-à-dire que, durant le prochain mandat, aucun mètre carré de sol à urbaniser ne saurait être consommé. Pour ce qui est des sols destinés à la construction d’immeubles à usage d’habitation, là aussi, les gaspillages ont été énormes. Des milliers de lots de terrains destinés à la construction continuent d’être vides de toute bâtisse, à ce jour. Quelques-uns de ces terrains sont au milieu de lotissements aménagés depuis plus de vingt cinq ans ! Il devient impératif que les propriétaires de ces terrains, en accord avec l’APC, et sans aucune mesure de nature coercitive, envisagent un devenir pour leur terrain de façon à ce qu’il soit exploité selon sa vocation. La commune encouragera fortement la construction, sur ses ‘poches vides’, de petits immeubles de six à huit logements, destinés à la location ou la location-vente. Etablir un plan de disparition de toutes les constructions inachevées de la ville. Pour cela, nous commencerons bien entendu par demander à tous les organismes publics et para-publics de donner l’exemple : • Bordj-El-Ali, un problème à régler dans les meilleurs délais possibles, en étroite collaboration avec tous les partenaires concernés ; • Ecoles, collèges, lycées, salles de soins, dont des parties restent inachevées depuis des années (logements du lycée technique des 1006, …) ; • Réunir les conditions suffisantes pour aider à l’achèvement de toutes les mosquées de la Commune : réunir les imams et les Associations, écouter (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot