Accueil > L’eau pour 1 million d’habitants et l’irrigation de 36.000 hectares

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Setamir : Nous sommes vraiment désolés pour ce journaliste, que nous y revenions, car depuis quelques jours il multiplie les comptes rendus de ce genre qui frisent la flagornerie ou « l’à-plat-ventrisme » en usant d’un terme plus usité. Oui, il est libre et maître de ce qu’il écrit et de sa conscience mais nous le sommes tout autant, dans ce site libre et ouvert aux commentaires respectant la charte, pour expliquer, critiquer voire dénoncer les insuffisances et les atteintes de toutes sortes y compris les propagandes, la désinformation et les tentations de diriger ou d’orienter les consciences. Nous savons qu’il a exercé des fonctions électorales nationales, et c’est raison pour laquelle on aurait souhaité des articles de journaliste - au moins à la mesure de sa fonction passée - plus objectifs et plus rationnels que l’on lit dans d’autres journaux nationaux et non ce genre de compte-rendu de séance qui l’exhibe en « porte-parole » et « porte-étendard » d’une campagne électorale médiocre qui ne sert pas du tout les concernés au vue de cette méthode anachronique, éculée et usée. Jugez-en par ces extraits : « …les efforts accomplis ces dernières années au titre des programmes initiés par le Président de la République et leur impact sur le quotidien des populations.. » ; « …n’a pas été sans fixer également les grandes priorités du programme 2009-2014 dans une démarche de continuité… » ; « …qui vient de bénéficier d’un méga projet inhérent aux grands transferts et dont la première pierre a été posée par le Président Abdelaziz Bouteflika à l’issue de sa dernière visite… » ; « Un projet d’envergure qui ne laisse cependant pour compte les efforts extraordinaires qui ont été réalisés ces dernières années… » ; « En matière d’assainissement qui constitue un autre cheval de bataille des responsables de cette wilaya… » ; « Le wali, …, devait souligner l’effort considérable accompli dans ce secteur et exhorter les responsables Il sera sans concession à l’égard de certaines pratiques urbanistiques, qui doivent être bannies à jamais… » ; « …consacrant (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot