Accueil > Chant pour Yacine : Hommage à « l’enfant terrible de la littérature algérienne »

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Gharib : « A present, je confirme que vous etes vraiment complice avec cette bande de rouges. » Et moi je réaffirme que tu fais partie de la bande à Ben Laden « Vous faites de la publicite a un ecrivain sorti du neant » Et toi, tu sors d’où ? - Certainement des caves de Tora Bora. Fais attention, ne fais pas trop de bruit car la police fédérale te guette et tu risques de te trouver derrière les barreaux de Guantanamo et adios à Los Angeles !

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot