Accueil > Chant pour Yacine : Hommage à « l’enfant terrible de la littérature algérienne »

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Ex Setifien, ultime intervention : A present j’estime que mon message est passe, je voudrais conclure par cette comparaison entre Kateb Yacine et Malek, que nos amis ’red people’ pretendent soit un des leurs. Je vais exposer a nos chers lecteurs quelques positions de l’un et de l’autre et je les faire eux memes leurs conclusions ; 1) Declarations de Kateb Yacine : - Les muftis et les ulemas ne sont que des sots. - Le mois sacre du ramadhan sert a l’exploitation de la credulite humaine. - Le mythe dans lequel est tombe le pays apres l’independance est encore plus ravageur que le mythe de l’Algerie Francaise. 2) Declarations de Malek Haddad : - Je suis moins separe de ma patrie par la mediteranee que par la langue Francaise. - Je vis la langue Francaise a l’ecole comme un exil plus fort encore que l’exil lui meme. - Chez nous chaque fois qu’on a fait un bachelier, on a fait un Francais. La langue Francaise est mon exil force. Vous savez maintenant pourquoi on ecarte Malek Haddad (pour ne citer que lui) car nos amis pretendent qu’ils etait un des leurs. Ce grand ecrivain est completement omis et dans leurs journaux et dans leur conscience. Les intellectuels qui le connaissent l’appellent ’l’ecrivain oublie’’. Et savez vous pourquoi, parce qu’il n’a jamais affiche de rancune particuliere contre les valeurs de son pays, il regrettait en plus amerement le fait qu’il ne maitrisait pas la langue de son pays. c’est pour cette simple raison qu’on ne cite jamais l’anniversaire de sa mort. Par contre leur chef spirituel, n’a cesse toute sa vie de blasfemer l’islam. Et c’est pour cette raison qu’on essaie de nous le presenter comme l’ecrivain du peuple.C’est le gourou de nos amis rouges, ils constituent une secte tres nefastes a la societe. Encore une petite chose , je ne suis ni a Los Algeles ni rien du tout comme l’a si bien dit Madame ’la toujours setifienne’, mais bien ici avec vous en bon et loyal Sattoufi. Ehna Ymoute Kaci. Bye bye red people, go to (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot